⟵ Retour

Grande Muraille Verte et Aires marines protégées: mon déplacement au Sénégal

Il est important pour moi de pouvoir associer mon mandat de parlementaire à des missions sur le terrain. Cela est nécessaire afin de nourrir mon action au sein du Parlement européen, de mieux comprendre les besoins sur place, la complexité de certaines situations et de pouvoir ancrer mon action politique sur des expériences avec une prise directe.

Je me suis déplacée avec mes assistantes qui travaillent à mes côtés et qui ont besoin, comme moi, de prendre le pouls du terrain pour renforcer notre action au sein du Parlement européen. C'est en ce sens que j ai décidé de partir au Sénégal, afin de suivre le travail de la Grande muraille verte mais également d’en apprendre plus sur le fonctionnement des aires marines protégées et la mise en œuvre des politiques environnementales sénégalaises dans leur ensemble. J’étais accompagnée de Benoit Pilet, Adjoint au Maire d’Angers aux Relations internationales et à l'Europe, Vice Président Angers Loire Métropole chargé de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et des Relations internationales, et secrétaire général de Cités Unies France afin d'associer le territoire angevin, première ville végétale française et ses acteurs dans ce projet. 

J’ai eu la chance de rencontrer de nombreux acteurs engagés: des femmes pêcheurs bénévoles de l’aire marine protégée de Joal-Fadiouth, des ONG qui agissent sur le terrain pour soutenir des nouveaux modes d’agriculture ou de gestion des déchets, des acteurs institutionnels qui œuvrent à la bonne gouvernance et à la collaboration entre les différents corps politiques. Je reviens au Parlement européen sensibilisée à de nombreux défis : le manque de contrôle dans les domaines de la durabilité et de la pêche, le manque cruel d’infrastructures et de politiques publiques ciblant la collecte de déchets ou encore les problèmes de désertification grandissante dans la région.

J’ai pu appréhender les grands besoins sur place en terme de renforcements de capacité pour assurer aux acteurs locaux les moyens d’entretenir leur projet au jour le jour, mais également en terme de cohérence politique entre les objectifs annoncés et le suivi sur le terrain.

Je prépare en ce sens un rapport de mission qui sera publié sur mon site et qui retracera tout mon parcours ainsi que toutes les visites enrichissantes que j'ai pu effectuer. 'Tout ce travail s’est fait grâce au soutien de la délégation de l’Union européenne au Sénégal, et son ambassadrice Irène Mingasson, que je remercie pour leur efficacité et la richesse du programme construit ensemble.


Vote du parlement européen: un signal fort envoyé en faveur des aires marines protégées dans l'océan Antarctique
Le Parlement européen s’est aujourd’hui prononcé à une forte majorité pour demander la création d’aires marines protégées dans l’océan antarctique. Ces négociations internationales sont bloquées depuis des années par ...
PECH - Vote de mon avis sur les énergies renouvelables en mer
La Commission de la Pêche a voté à une large majorité en faveur de mon avis concernant « l’exploitation du potentiel des énergies renouvelables en mer », qui vise à étudier l’impact que les énergies renouvel...
No plastic in my sea : 7 pistes majeures pour une offre moins plastifiée, plus durable et réutilisable
Quoi de mieux pour lancer cette série de solutions pour lutter contre les déchets marins que je souhaite valoriser à travers #SeaYourSolutions, que de présenter l’association No Plastic In My Sea.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK