⟵ Retour

TRIBUNE JDD • Nicolas Hulot, Catherine Chabaud, Mike Horn... Ils nous disent pourquoi il est urgent d'agir pour l'Océan

APPEL - A l'occasion de la 51e session du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) la semaine prochaine à Monaco, plusieurs personnalités du monde de la mer - Nicolas Hulot, Catherine Chabaud, François Sarano, François Gabart, Jacques Perrin, Pierre-Yves Cousteau... - nous disent pourquoi il est, selon elles, urgent d'agir pour les océans.

Retrouvez l'intégralité de la tribune ici.

Les océans seront au coeur du prochain rapport du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) qui tient sa 51e session la semaine prochaine à Monaco. 900 pages inquiétantes : compilant les données scientifiques existantes et perçu comme une référence en la matière, le rapport met en garde sur la dégradation des océans et de la cryosphère (banquise, glaciers, calottes polaires et sols gelés en permanence).

Si rien n'est fait pour limiter le réchauffement climatique, des phénomènes extrêmes sont à prévoir : déclin des réserves de poissons, tempêtes et cyclones, réfugiés climatiques, etc. La hausse du niveau des océans pourrait à terme entraîner le déplacement de 280 millions de personnes dans le monde. 

Plusieurs personnalités du monde de la mer - navigateurs, océanographes, réalisateurs, explorateurs, etc - saisissent cette occasion pour expliquer, en quelques lignes, pourquoi il est selon elles urgent d'agir. 

EXTRAIT

Catherine Chabaud, navigatrice et députée européenne

"A sa manière, l’océan brûle. Je ne sais plus le dire autrement pour le faire entendre et comprendre. Il y a urgence. La mobilisation spectaculaire pour l’Amazonie que nous voyons en feu m’a inspirée l’analogie. Le réchauffement de l’océan en profondeur, sa dilatation, son acidification, sa désoxygénation, son invasion par les déchets... sont invisibles pour nos yeux. Ce sont les conséquences que nous découvrons les unes après les autres, plus dramatiques de jour en jour : les cyclones qui s’intensifient et se multiplient, les glaciers et la banquise qui fondent, la mer qui monte, les coraux qui meurent, les déchets sur les plages... Alors que l’océan nous permet de respirer, nourrit 3 milliards d’êtres vivants, nous soigne, nous offre son énergie, nous unit... Alors que l’océan est notre avenir et notre bien commun."

Retrouvez l'intégralité de la tribune dans le JDD.



Grande Muraille Verte et Aires marines protégées: mon déplacement au Sénégal
Il est important pour moi de pouvoir associer mon mandat de parlementaire à des missions sur le terrain. Cela est nécessaire afin de nourrir mon action au sein du Parlement européen, de mieux comprendre les besoins su...
Vote du parlement européen: un signal fort envoyé en faveur des aires marines protégées dans l'océan Antarctique
Le Parlement européen s’est aujourd’hui prononcé à une forte majorité pour demander la création d’aires marines protégées dans l’océan antarctique. Ces négociations internationales sont bloquées depuis des années par ...
PECH - Vote de mon avis sur les énergies renouvelables en mer
La Commission de la Pêche a voté à une large majorité en faveur de mon avis concernant « l’exploitation du potentiel des énergies renouvelables en mer », qui vise à étudier l’impact que les énergies renouvel...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK