⟵ Retour

VIDÉO • Session plénière : "Sur le réchauffement climatique, il n'y a pas un mois à perdre ! L'UE doit prendre le leadership !"

Face à l'urgence climatique, nous sommes comme le marin qui voit arriver la tempête et qui ne réduit pas la voilure. Les mois et les années passent, les prévisions s'aggravent mais nous ne réduisons toujours pas la voilure à l'échelle nécessaire, mais surtout à la vitesse nécessaire.

Pourtant, il y a plein de choses positives à relever. La prise de conscience se généralise, bon nombre d'États se sont donnés comme objectif la neutralité carbone en 2050, la présidente de la future Commission européenne en fait sa priorité. Beaucoup de solutions peuvent être mises en oeuvre immédiatement comme la réduction de la vitesse des navires : deux noeuds plus lent, c'est 20% d'émission en moins ! Ou encore une meilleure maîtrise de l'énergie des bâtiments publics, très souvent surchauffés et sur-climatisés.

Les courbes des scientifiques sont sans équivoque, il faut que les émissions à effet de serre chutent drastiquement à partir d'aujourd'hui si l'on veut maintenir le réchauffement climatique à 1,5° d'ici la fin du siècle. Il n'y a pas un mois à perdre, chaque demi-degré compte. En conclusion, et cela nous a été rappelé à New York pour notre délégation du Parlement européen, l'UE doit être unie et doit prendre le leadership face à ce défi. Je vous remercie.


Mission Starfish 2030 : Une approche très pertinente par le cycle de l’eau pour régénérer l’Océan
Je me réjouis du rapport « Mission Starfish 2030 » rédigé par le comité présidé par Pascal Lamy et publié par la Commission européenne, qui dessine des objectifs et un plan d’action pour préserver ...
Le Parlement européen vote la décarbonation du transport maritime et son entrée dans le marché du carbone
Aujourd’hui, le Parlement européen a adopté à une large majorité (520 voix) le rapport sur le système de collecte des données relatives à la consommation de CO2 des navires. Derrière ce titre technique se cache en réa...
Catherine Chabaud, marraine de l’École d’été "Mer et Journalisme"
Déjà marraine l’an dernier pour la première édition, j’ai eu l’honneur de parrainer cette année encore, la formation des journalistes aux enjeux liés à la mer pour la deuxième année consécutive, aux côtés d’un parrain...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK